Jacques J. Charron (1927-2013)

Jacques Charron – homme d’une grande générosité et passionné d’histoire postale

Jacques Charron est décédé le 3 janvier 2013 à l’hôpital Charles-Lemoyne à l’âge de 85 ans. Pour plusieurs personnes intéressées à la philatélie et à l’histoire postale, elles ont perdu soit un ami soit un collègue. J’ai côtoyé Jacques pendant près de 14 années et il était l’un de mes parrains à l’Académie québécoise d’études philatéliques (AQEP); l’autre était notre ami Maurice Caron décédé en 2010, à l’âge de 87 ans.

Jacques est né à Saint-Lambert en 1927. Après des études au Collège du Mont-Saint-Louis à Montréal, il poursuivit sa formation académique au Collège militaire royal de Royal Roads en Colombie-Britannique. De 1949 à 1958, il fut pilote dans le Corps d’aviation royal canadien et il participa à des missions de paix en Allemagne et en Égypte. Au cours des années suivantes, il travailla dans le domaine des assurances.

Cheminement en philatélie et en histoire postale

Jacques s’est intéressé à la philatélie dès l’âge de sept ans. À 26 ans, il était membre de la Société philatélique de la Rive-Sud. En 1961, âgé de 34 ans, son travail l’a obligé à déménager à Québec. Il devient aussitôt membre de la Société philatélique de Québec. À nouveau en raison de son travail, en 1964, il est revenu dans la région de Montréal et jusqu’en 2000, il fut très actif à la Société philatélique de la Rive-Sud.

En 1965, Jacques Charron, le Dr Maurice St-Martin et David Mayerovitch ont fondé la Fédération des sociétés philatéliques du Québec qui deviendra plus tard la Fédération québécoise de philatélie (FQP). Son implication dans les domaines de la philatélie et de l’histoire postale fut reconnue par la FQP qui, en 1993, lui décerna la médaille de la FQP et en 2002, cette dernière lui a décerné un certificat de mérite.

Au cours des années, Jacques a été membre de nombreux organismes philatéliques et d’histoire postale, entre autres, de l’Académie québécoise d’études philatéliques, l’American Philatelic Society, la British North America Philatelic Society, le Club philatélique du Lakeshore, la Fédération québécoise de philatélie, la France and Colonies Philatelic Society, la Postal History Society of Canada, la Société d’histoire postale du Québec, la Société philatélique de la Rive-Sud, la Société philatélique de Québec et de la Société royale de philatélie du Canada. En janvier 2013, Jacques était toujours membre de plusieurs de ces organismes.

Jacques fut admis à l’Académie québécoise d’études philatéliques en 1990. Son œuvre de réception avait pour titre « La production des premiers carnets de timbres canadiens » et elle fut publiée dans l’Opus VIII des Cahiers de l’Académie. Au cours des années, Jacques fit plusieurs présentations dont les sujets étaient : « Les feuillets de renseignements des carnets Victoria et Édouard », « De postillon à prince, la saga de la famille Tour et Taxis », « L’odyssée du R-100 à Saint-Hubert en 1930 », « Départements conquis 1792-1815 » et « Marques de censure d’Espagne (1936-1939) ». En 2011, il fut nommé membre d’honneur par l’Académie.

À partir de 1977, Jacques a participé à de nombreuses expositions philatéliques et il s’est mérité plus de 45 médailles.

Lors de l’ouverture officielle de la 11e exposition philatélique mondiale de la jeunesse « Canada 92 » tenue à Montréal, Jacques en remplacement de Me Guy Des Rivières s’est adressé aux dignitaires en présence du gouverneur général du Canada monsieur Ramon John Hnatyshyn.

Société philatélique de la Rive-Sud

La Société philatélique de la Rive-Sud fut créée en 1949. Si elle existe toujours, nous devons dire un gros merci à Jacques Charron qui a été président de la Société à plusieurs reprises, particulièrement au cours de la période de 1988 à 2000. Même si ses prises de position n’ont pas toujours fait l’unanimité et que certaines de ses attitudes apparaissaient un peu trop militaire au goût de certaines personnes, Jacques a porté la Société sur ses épaules pendant de nombreuses années. Ses efforts et réalisations furent reconnus. En 2002, lors de la visite des amis français dans le cadre du jumelage du Cercle philatélique Varois et Chaignot / Saint Apollinaire de la région de Bourgogne et la Société philatélique de la Rive-Sud, Jacques fut président d’honneur de cette rencontre (Illustration 3). En 2003, à l’occasion du 50e anniversaire de la Société, il fut nommé membre émérite de cette dernière. En 2009, lors du 60ième anniversaire de cette même Société, il a été nommé président honoraire à vie. Le record de longévité d’un membre de la Société, c’est-à-dire, 58 ans et 325 jours, appartient à Jacques Charron.

Sa générosité

Jacques était une personne très généreuse, entre autres, de son temps et de son argent. Il y a quelques années, la ville de Longueuil a reconnu Jacques parmi les bénévoles de l’année.

Jacques fut un des donateurs à la fabrique de la paroisse Saint-Antoine dans le cadre d’une campagne de financement pour la réfection de la toiture de la co-cathédrale. Dans le portique, nous retrouvons une plaque datée 1998 sur laquelle est gravée le nom de Jacques Charron, président, Société philatélique de la Rive-Sud.

En 2003, Jacques a fait don d’une importante collection de littérature philatélique du Canada à la Société philatélique de la Rive-Sud. La collection fut l’objet de deux ventes sur offres dont les sommes obtenues furent versées dans le Fonds de prévoyance de la Société philatélique de la Rive-Sud. En 2009, considérant que Maurice Caron avait fait lui aussi des dons importants, le nom du fonds fut changé pour le Fonds Caron-Charron pour le développement de la Société philatélique de la Rive-Sud Inc.

Jacques a marqué le monde de la philatélie et de l’histoire postale au Québec. Pour un grand nombre d’entre nous, son influence a été marquante.

Ses démarches en histoire postale québécoise

Jacques Charron fut un des premiers collectionneurs à s’intéresser à l’histoire postale du Québec. En 1970, Jacques publie un recueil de 87 pages intitulé Marques postales des villes du Québec, 1763-1875. Cet ouvrage illustré recensait l’ensemble des marques postales connues et utilisées au Québec et a servi de répertoire important autant pour les futurs historiens de la poste comme le père Anatole Walker que le présent Catalogue des marques postales du Québec.

Jacques J. Charron a aussi monté une très belle collection en histoire postale du Québec pour la période précédant la Confédération. Il a vendu cette collection chez Charles Firby Auctions de Waterford au Michigan. – Yvan Leduc

Prestations de Jacques Charron à l’Académie :

Conférences :

  • La production des premiers carnets de timbres canadiens (15 septembre 1990)
  • Le carnet Victoria et tout ce qui l’entoure (18 avril 1992)
  • La saga de la famille Tour et Taxi (27 mai 1995)
  • L’odyssée du R-100 à Saint-Hubert en 1930 (10 janvier 1997)
  • Départements conquis 1792-1815 (20 mars 1999)
  • Marques censure guerre Espagne 1936-1939 (25 mai 2002)

Les Cahiers de l’Académie :

Voir aussi la présentation réalisée par Yvan Leduc

%d blogueurs aiment cette page :